Toutes les idées

Participatory Approach with women of Al Jamaan Cooperative

Jamaan coop
Blog
bySouad El Kadiri
onMarch 13, 2022

By Souad El Khadiri, Field Coordinator de programme de projet d’UE dans la région de Marrakech Safi

En partenariat avec la Fondation du Haut Atlas et l’Union Européenne dans le cadre du projet «Alphabétisation familiale à Marrakech-Safi», une visite a été organisée dans la commune Setti Fadma, dans la province du Haouz dans le but de promouvoir des techniques innovantes d’alphabétisation pour 20 groupes en milieu rurale dans la région de Marrakech Safi.

Cette visite a eu lieu dans le village Anamer, avec les femmes de la coopérative Al Jamaan le 03 février 2022. L’objectif de cette activité est de faire une réunion de planification communautaire participative, qui permettra d’extraire les problématiques, priorités et les attentes des femmes de coopérative.

Cette visite a été encadré par la directrice de projet Madame Amina El Hajjami, où elle a expliqué aux participantes l‘objectif du programme et a donné un bref rappel sur les grands axes de ce projet qui concerne essentiellement l’alphabétisation, le renforcement des capacités des femmes pour gérer leur coopérative, et elle a traité aussi la vision que l’équipe espère atteindre à la fin du projet. De leur côté, ces femmes ont exprimé leur enthousiasme et leur volonté de participer à cette opportunité.

La deuxième partie de la mission a été consacrée à des exercices liés à la coopérative, l’alphabétisation, les formations dont elles ont besoin, les participantes ont été réparties en trois groupes dans une atmosphère pleine d’amour et de compréhension. Ces exercices ont révélé à quel point ces femmes sont compatibles les unes avec les autres.

La première activité a été d’essayer de dessiner les plans du village Anamer, les participantes ONT par la suite présenté leur dessin et ont essayé de l’expliquer. La chose la plus importante qui est ressortie de cette activité était le besoin des femmes d’avoir un siège général de la coopérative.

Dans la deuxième activité Nous avons appliqué le « diagnostic participatif » qui sert à répondre selon le point de vue des femmes de la coopérative, à la question suivante : de quoi la coopérative Al Jamaan a-t-elle besoin exactement?

Les femmes sont regroupées en fonction d’opportunités et de limitations similaires qu’elles partagent entre elles. Les sessions commencent par une revue des caractéristiques des sujets et des préoccupations, en cherchant à hiérarchiser les problèmes les plus importants pour la coopérative. Donc après l’exercice les trois besoins le plus important sur lesquels les femmes doivent se concentrer davantage sont : le siège de la coopérative, l’alphabétisation et les formations pour améliorer leurs compétences et les capacités personnelles.

La dernière activité était une analyse « SWOT » qui est largement utilisée pour décrire un outil d’entreprise. Cette analyse permet d’identifier d’une manière efficace les forces et les faiblesses, et d’examiner les opportunités et les menaces auxquelles la coopérative fait face comme l’indique la participante M.S à son intervention :”Je suis hantée par l’idée que l’un de nos produits empoisonne un citoyen“.

Après cela, des solutions potentielles ont été discutées et des alternatives possibles ont été identifiées par les femmes. Le processus s’est achevé par une sélection de la meilleure solution acceptable pour toutes les parties.

Finalement, la session s’est terminée par les applaudissements des femmes et une promesse de se revoir.

This publication was produced with the financial support of the European Union. Its contents are the sole responsibility of the High Atlas Foundation and do not necessarily reflect the views of the European Union.