The High Atlas Foundation & The Epic

Errachid Montassir

Chef de projet HAF

Marrakech

Le groupe Iftar (la rupture du jeûne du Ramadan) au Beth-El est une épopée majeure.

Synagogue à Gueliz, Marrakech, avec des musulmans marocains et des juifs marocains,

constituant ensemble une ancienne communauté. Il y avait environ 250 000 à

350 000 Juifs dans le pays après la Seconde Guerre mondiale, ce qui a donné au Maroc la plus grande

Communauté juive dans le monde musulman. Cependant, il en reste moins de 2500.

Les musulmans marocains et les juifs sont des communautés qui cohabitent harmonieusement

et l’amitié. Ils vivaient dans des maisons similaires, menaient des vies sociales similaires, assistaient à la

mêmes écoles, ont exercé les mêmes tâches et passé de bons moments ensemble en tant qu’amis.

Le 18 juin 2017, la Fondation Hight Atlas a été invitée par le

président de la communauté juive de la région de Marrakech-Safi, M. Jacky

Kadoch, à un groupe Iftar à la synagogue.

Outre le Wali de Marrakech-Safi (le plus haut gouvernement régional)

l’association Mimouna, Fondation Eckstein pour la famille, Association internationale

Communauté de chrétiens et de juifs et une délégation du ministère de l’Islam

Affaires étaient également présents. Il y avait beaucoup d’invités importants, totalisant

environ 70 personnes.

À 19 h 30, tout a commencé – les odeurs de la belle nourriture et les rituels dans un merveilleux

espace ouvert dans la synagogue, avec un bon groupe de musiciens marocains traditionnels.

Six tables composées de musulmans marocains et de juifs se parlant,

with beautiful smiles stemming from their hearts.

After we broke our fasts with a tasty meal, we went to pray Elmaghreb.  It was

the first time I prayed in a Synagogue, and that was very emotional for me.

Mr. Jacky Kadoch welcomed all the attendees as he talked about the good

relations between Muslims and Jews and what our ancestors brought to us –

coexistence and unity.  He spoke of the efforts of the High Atlas Foundation and

what we have done in the historic Mellah neighborhood during this holy month,

facilitating participatory meetings with the local people as they identified their

most serious development needs.

Mr. Kadoch introduced Mr. Balon who also welcomed the guests and he spoke

about his story when he left Morocco at three years old, and he has come back

trying to preserve the Jewish-Moroccan heritage.

Au nom du Dr Yossef Ben-Meir, président de la Fondation du Haut Atlas,

M. Kadoch est venu parler de lui et de ce qu’il a fait depuis 1993 jusqu’à maintenant au Royaume du Maroc.

Le wali a également exprimé son plaisir de faire partie de ce groupe Iftar parmi les actifs

organisations, car il a apprécié tous leurs efforts pour de bonnes relations entre

Musulmans et juifs. Il a félicité HAF et l’Association Mimouna pour la

merveilleux travail qu’ils ont fait avec les habitants du Mellah, fournissant à Iftar et à

aidant à découvrir leurs objectifs de projet importants.

L’événement s’est terminé avec une musique traditionnelle marocaine parfaite dans ce lieu charmant avec toutes les personnes aimables.

Juifs ou musulmans, nous sommes marocains et partageons notre culture, vivant en paix avec une unité claire.

2018-11-09T15:18:11+02:00

Laisser un commentaire