fbpx

  • 511 Sixth Avenue, #K110 New York, NY 10011 USA
  • +1 (646) 688-2946
  • tel:0016466882946
Nursery e-store GIVE TODAY

Témoignage d’une assistante d’aide sur le traitement des dossiers et leur état d’avancement – Avantages et difficultés

Kawtar El Kadi – Assistante d’aide juridique

Photo prise par Nabil, coordinateur du programme à la CJFD de Fès, en présence des cliniciens chargés du traitement des dossiers.

La clinique juridique de la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales de Fès (FSJES) a été fondée en 2019 en partenariat avec la Fondation du Haut Atlas afin de fournir une assistance juridique gratuite aux demandeurs d’asile et aux immigrants qui souhaitent régler leur situation au Maroc de manière légale. Le but étant de présenter une consultation juridique gratuite sous la supervision de spécialistes du droit composés de professeurs, d’assistants et de cliniciens qui ont bénéficié de plusieurs formations dans différents axes sur lesquels travaille la clinique juridique “Migration, Asile, Traite des êtres humains, Médiation familiale et Entreuprenariat”.

La clinique juridique se charge de la situation des immigrés au Maroc, ce qui leur donne le droit de vivre dans le pays d’accueil d’une manière légale ; également d’offrir une médiation familiale aux familles et aux conjoints en conflit en assurant un suivi particulier des assistants.

Ainsi, l’aide juridique reste un service humanitaire encourageant toute personne à en bénéficier à travers un rendez-vous d’orientation et d’écoute, puis un suivi et un traitement de chaque situation séparément. Un reçu est remis à la fin du suivi avec un numéro par dépôt, leur permettant ainsi de suivre leur situation, soit à distance (via Whatsapp ou appel téléphonique), soit par des rendez-vous physiques.

Consciente que mon rôle en tant qu’assistante d’aide en collaboration avec l’équipe de la clinique juridique, nous avons réussi à clôturer 15 dossiers où les bénéficiaires ont pu obtenir leur carte de séjour, d’autres, ont rencontré des obstacles tels que l’indisponibilité d’un logement ou d’un certificat d’inscription dans une université ou une école, en particulier les réfugiés Syriens auprès desquels nous avons connu des complications pour les assister dans leurs démarches afin d’obtenir leur carte de réfugié.

D’autre part, nous constatons des situations où nous ne pourrons pas les aborder car elles ne relèvent pas de notre champ de compétences.

En ce qui concerne la médiation familiale, les assistants sont habilités à organiser des séances privées et à donner des conseils juridiques continus aux conjoints en situation de conflit grâce à notre formation dans ce domaine et à notre expertise en droit de la famille afin de les amener à renouer leurs relations familiales.

Par ailleurs, le nombre de dossiers traités à ce jour est de 54, suite à des améliorations continues dans le traitement de chaque dossier, et grâce aux partenariats noués entre l’UNHCR Maroc, l’ANAPEC et le Groupe de Travail de Protection de Fès, qui regroupe 10 organisations de différents services pour aider les membres de la société civile, et d’autres en cours avec la Wilaya et le réseau des cliniques juridiques universitaires au Maroc.

Enfin, je me contenterai de dire que cette expérience m’a beaucoup appris en termes de coordination et de gestion des dossiers avec une équipe très ambitieuse de cliniciens et du corps administratif. Sans oublier de mentionner l’esprit humanitaire qui m’a amenée à encourager les gens à visiter la clinique dans le sens du partage et d’assistance gratuite.

Legal Aid Clinics and their Role in the Protection of Human Rights

By Mohamed Ainine, Clinician, USMBA Legal Aid Clinic and Katie Bercegeay, HAF Director of Development As part of its mission to connect with other legal clinics in Morocco,…

Sub-Saharan African Migration into Morocco

Sub-Saharan African migration into Morocco, Modern Ghana. By Max Berengaut Entering Morocco, Sub-Saharan African migrants find themselves at a crossroads. There is the promise of an economic future…