L’entrepreneuriat, entre discours et pratiques

A l’occasion de la semaine mondiale de l’entrepreneuriat, l’Ecole des Hautes Etudes Economiques, Commerciales et d’Ingénierie (HEEC) Marrakech a organisé le 20 décembre 2017 une journée de débat sous le thème : « l’entrepreneuriat, entre discours et pratiques » avec la participation de nombreux invités et représentants des organismes de formations, instances et d’encadrement, organismes de financement, organisations professionnelles et jeunes promoteurs afin de clarifier les mesures d’accompagnement à mettre en place pour booster un des principaux leviers du développement économique du Maroc.

Le premier panel du débat  a rassemblé le directeur de l’HEEC My Ahmed Lamrani, le professeur universitaire M.Driss Belkhyat, la directrice du centre des affaires du Crédit du Maroc Mme. Sophia Dmrah , la directrice du Réseau Maroc Entreprendre Mme .Aouatif Oubella, le président de la Chambre de Commerce, d’Industrie et des Services Marrakech-Safi M.Abderrahim Ridazaki, le conseiller en création d’entreprise à l’ANAPEC M.Souhail Hicham, le directeur du centre régional d’investissement M.Brahim Kheireddine ainsi que Mohamed Adel Bouhaja président de l’Union Locale de la CGEM Marrakech-Safi.

Cette première partie du débat a été très riche en matière d’échanges et les invités ont débattu sur le theme de la création et du financement des entreprises tout en soulevant les différents problèmes rencontrés par les jeunes entrepreneurs. Les intervenants ont tous été d’accord sur l’accompagnement pré-création et post-création, la création des programmes de formation et la sensibilisation des jeunes sur l’entrepreneuriat.

Le second panel s’était orienté vers l’appui et l’accompagnement et  le débat a rassemblé la responsable de la promotion de l’entrepreneuriat d’Attijari Wafabank Mme.Moudrik Khaddouj, le président du Centre de Jeunes Dirigeants Marrakech M.Redouane Amine , la coordinatrice de Career Center Marrakech Mme.Marie, l’ambassadrice de l’association Ta3mal Maroc Mme . Doha Magguilej et le représentant local de la confédération marocaine des TPE-PME.

L’idée principale débattue est de savoir comment accompagner les jeunes entrepreneurs après la création de l’entreprise durant toutes les phases de cycle de vie  et d’assurer leur pérennité,  aider les jeunes porteurs de projets à acquérir les soft skills nécessaires et de proposer les types de financement dont peuvent bénéficier les jeunes entrepreneurs.

Le débat de la matinée a été clôturé par les témoignages de jeunes entrepreneurs : Mme.Laich Sarah, fondatrice de SL Business (lauréate HEEC) et de M.Bourqaiba Mouhsine, co-fondateur de M3KOD.

LEAVE A COMMENT