LE CONSUL GÉNÉRAL DES ETATS-UNIS ACCUEILLI AUX CIMETIÈRES MUSULMAN, JUIFS ET CHRÉTIEN D’ESSAOUIRA PAR M. ANDRÉ AZOULAY, CONSEILLEUR DE SA MAJESTÉ LE ROI ET PAR LE GOUVERNEUR D’ESSAOUIRA AVEC LA FONDATION DU HAUT ATLAS (FHA) – 24 JUIN 2013

US Consul General Brian Shukan at HAF cemetery project

La Fondation du Haut Atlas (FHA) a été honorée de la visite du Consul général des États-Unis, M. Brian Shukan, aux cimetières musulman, juif et chrétien d’Essaouira qui y font l’objet  du projet de patrimoine culturel de la FHA. A l’entrée des cimetières, M. Shukan a été accueilli et accompagné par M. André Azoulay, Conseiller de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et M. Abdelouahab El Jabri, Gouverneur de Sa Majesté dans la province d’Essaouira, ainsi que d’autres représentants locaux, notamment le pacha de la ville, M. Mustafa Lakhdar et le caïd local, M. El Mustafa Akroum.

La visite a commencé au cimetière musulman « Chouhada » à Bab Marrakech, où M. Shukan et la délégation qui l’accompagnait ont rendu hommage, avant de se rendre dans le nouveau cimetière juif et le cimetière chrétien à Bab Doukkala. Cette visite s’est déroulée lors de la 16ème édition du Festival Gnaoua Musique du Monde. Ce festival, comme les cimetières des différentes confessions de cette petite ville portuaire, démontrent clairement le passé multiculturel d’Essaouira et son rôle comme carrefour culturel qui est unique au Maroc.

La délégation a rencontré des élèves de l’association Argania qui comptent parmi plus de 400 élèves et étudiants ayant participé au programme éducatif qui accompagne le projet de la FHA de réhabilitation des cimetières. Ils ont expliqué ce qu’ils avaient appris et donné leurs impressions sur le projet. Ils ont aussi fait part de l’intérêt qu’ils portent à l’histoire de leur ville natale et ont ajouté qu’ils n’étaient pas au courant du projet avant la contribution des résidents non-musulmans de la ville.

Grâce au soutien du Fonds des Ambassadeurs américains pour la préservation culturelle (ACPF), la Fondation du Haut Atlas et ses partenaires ont lancé un programme de préservation et d’entretien des cimetières musulman, juif et chrétien d’Essaouira. Ces sites représentent les souvenirs d’un héritage riche et multiculturel où des personnes de différentes confessions et origines ont partagé une ville, une vie, un travail, une culture, une langue. Le Maroc incarne l’intégration naturelle de l’unité et de la diversité, la compréhension du passé et son partage avec le monde pour un avenir de tolérance de la diversité culturelle et religieuse.

Parmi les partenaires de la FHA dans ce projet, figurent notamment les associations Essaouira-Mogador, Français du monde-ADFE d’Essaouira, Argania et Bayti. Ce projet a pu en effet voir le jour grâce au soutien solide de la province d’Essaouira et des délégations provinciales de la Culture, du Tourisme, de l’Entraide Nationale et des Habous et Affaires Islamiques ainsi que du Conseil municipal d’Essaouira.

Le projet des cimetières est le premier projet de la FHA à Essaouira. La FHA espère que les relations bâties, et l’expérience acquise dans le cadre de ce projet faciliteront la réalisation d’autres projets de développement humain dans la province. La FHA et les partenaires communautaires prévoient ainsi de mettre en œuvre prochainement un projet de pépinière communautaire et de certification biologique dans la province d’Essaouira.

LEAVE A COMMENT