• 511 Sixth Avenue, #K110 New York, NY 10011 USA
  • +1 (646) 688-2946
  • tel:0016466882946
Nursery e-store GIVE TODAY

GESTION DE L’ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE

FHA Stagiaire, Etudiante en Master “Gestion de l’environnemt et développement”

Ecosia se dirige de nouveau dans la province d’Al Haouz

L’équipe du projet Ecosia, représenté par Mme Hajiba Boumasmar a programmé une visite dans la commune de sidi Badhaj de la province d’Al Haouz dans la région de Marrakech- safi, afin de rencontrer Mr El Housein El Bahr, un agriculteur qui veut recevoir 600 amandiers de la part de la HAF. Sa terre dispose de presque toutes les conditions nécessaires pour la mise en place des arbres.

En effet cet agriculteur a montré un grand intérêt pour le projet et il a demandé s’il y aurait une possibilité de bénéficier de 1000 oliviers l’année prochaine.

L’équipe a poursuit le chemin vers la commune d’Amghras toujours dans la province d’Al Houz pour une autre rencontre mais cette fois ci avec un ensemble d’agriculteurs du Dr Igoudar qui ont également bénéficiés du projet Ecosia en obtenant 4300 amandiers.

Franchement, nous avons été très heureux d’avoir discuté avec ses agriculteurs qui ont démontré leur enthousiasme pour cette initiative ainsi que  leur admiration pour le niveau de fonctionnement de la fondation et à la lumière de cela, Mme Hajiba, en tant qu’une des superviseurs du projet, a présenté des explications et des éclaircissements concernant le programme du projet, ses caractéristiques ses avantages et ses opportunités.

En vue de mieux élargir l’aire de distribution des arbres, nous avons rencontré un autre agriculteur Mr Redouane qui souhaite avoir 200 amandiers et qui  désire bénéficier d’olivier du faite qu’il détient un moulin à huile traditionnel.

De même Mr Mohamed Keroum veut recevoir aussi 1000 amandiers sur sa grande terre qui se caractérise par la présence des panneaux solaires pour le pompage d’eau, ce qui montre une étape majeure dans la réussite de la transition de l’agriculture vers la durabilité.

En bref, ces rencontres avec l’ensemble de ces agricultures nous ont montré à quel point ces derniers aiment leurs terres. Ils sont prêts à prendre des mesures qui feront progresser la qualité de leurs cultures, et surtout  ils n’hésitent jamais à  préserver la végétation de leur région.

En peu de mots ce sont des acteurs de la terre….. !!